Carnonnais ! Rendez-vous le 15 janvier salle des Cistes à 18h30

Réunion du 4 octobre dernier à Carnon, salle Rosa Parks

La fabrique Citoyenne du pays de l’Or et ses élu(e)s invitent la population de Carnon à des débats citoyens dans le cadre de la préparation de l’élection municipale de mars 2020.
Engagée pour une démocratie participative, la Fabrique Citoyenne mettra en place sur internet au cours du premier trimestre 2019 une plateforme coopérative de confrontation des besoins et des idées des habitants de la commune ainsi que des débats publics dans les quartiers.
Nous sommes bien conscients de la spécificité que représente Carnon dans notre commune, et dans la suite du premier débat qui s’est tenu le 04 octobre 2018, trois débats publics sont programmés à Carnon au cours des premier et deuxième trimestre 2019.
Le premier débat mardi 15 janvier 2019 sera consacré au mode de gestion de Carnon dans la prochaine mandature (2020-2026) ? (d’autres débats suivront le 12 mars et le 14 mai même heure même lieu)
Quelques exemples de réflexions: mise en place d’un conseil de quartier et modalités de sa composition, délégation d’un maire adjoint de Carnon avec son bureau à Carnon, permanences des élus et du maire à Carnon, budgets participatifs, élaboration coopérative des projets pour le quartier, moratoire sur le schéma directeur en cours et réorientation des projets, comptabilité analytique, fréquence des conseils municipaux se déroulant à Carnon, questions du public lors des conseils municipaux, navette vers Mauguio pour que les citoyens participent aux conseils municipaux, effectifs de la police et astreintes de nuit … et tous autres sujets proposés
par les citoyens sur la thématique de la gestion de Carnon.
Contact : Daniel Bourguet 06 70 75 79 63 – daniel@mauguiocarnon2020

Font de Mauguio, la vérité explose au conseil municipal !

Intervention fracassante de Daniel Bourguet, président de la Fabrique Citoyenne, au conseil municipal, lundi 17 décembre. Lire le texte de son intervention ICI.

Enregistrement de l’intervention de Daniel Bourguet ci-dessous :

Enregistrement intégral du conseil municipal :

Pour permettre la Font de Mauguio, il faut au préalable modifier le PLU. Une opération qui très bizarrement transforme en zones « AU », c’est à dire urbanisables dans le futur des zones qui ont retiré du projet de la Font parce qu’inondables !! A écouter ci-dessous :

La majorité municipale vente la qualité de sa gestion mais brade le patrimoine :

Font de Mauguio, la déclaration d’utilité publique approuvée « sous réserve »

L’Or aménagement communique plus vite que son ombre et annonce à propos de la ZAC de la Font de Mauguio que  « la 1ère tranche va pouvoir démarrer, avec l’attribution des consultations promoteurs-bailleurs et le démarrage prévisionnel des travaux courant du 1er trimestre 2019 ». Cet enthousiasme éclair trouve son origine dans une missive envoyée par le Préfet de l’Hérault indiquant que l’enquête publique ZAC Font de Mauguio a reçu du commissaire enquêteur Vincent Rabot des avis favorables sur  les quatre volets du dossier SOUS RESERVE du dépôt d’une étude agricole. Cette réserve est passée sous silence dans la communication de l’Or aménagement. Communiquer vite oui, mais dans la transparence pas trop quand même ! Que l’Or aménagement ait omis l’étude agricole dans l’élaboration de son projet est assez significatif de son désintérêt de l’agriculture et des agriculteurs de notre région ce qui, en revanche, n’est pas le cas du Préfet de la Région Occitanie. Dans une longue lettre aux Préfets de département (dont le Préfet de l’Hérault), le Préfet de région écrit ceci :

« Notre région est la plus attractive de France. Un million d’habitants sont attendus d’ici 2040. En 10 ans, la tache urbaine a augmenté de 14,5%. Une surface de 730 m² en moyenne a été artificialisée pour chaque habitant supplémentaire en Occitanie. Un tel ratio est insoutenable à long terme au regard des prévisions démographiques. […] Ainsi, la progression de l’artificialisation des sols est estimée à plus de 3 000 ha par an, majoritairement au détriment des terres agricoles. […]

Beaucoup de monde à la réunion publique de Carnon

C’est devant une salle comble que les élus de la Fabrique Citoyenne, Simone Grès, Sylvie Rabinovici, Daniel Bourguet et Christine Combarnoux (élue démissionnaire) ont échangé avec les Carnonnais, le 4 octobre salle Rosa Parks à Carnon.

En préambule, Daniel Bourguet a évoqué le sentiment d’abandon qui pousse certains Carnonnais à vouloir l’indépendance de Carnon. Tout en comprenant la légitimité de cette aspiration il a clairement expliqué pourquoi il ne se situe pas dans cette optique,