Conseil municipal : un maire crispé, arrogant, ignorant des principes de la démocratie représentative


Au conseil municipal qui vient de se tenir à Carnon lundi 7 octobre, le maire de Mauguio est ouvertement parti en campagne électorale. Pas de la plus brillante façon. Qu’on en juge.
Examen du point 21. Objet : nouvelle capitainerie de Carnon – « autorisation du dépôt du permis de démolir et de construire ».
Daniel Bourguet demande au maire de surseoir à ce vote au motif qu’il a reçu des usagers du port une pétition (9 pages de signatures) demandant des précisions sur ce projet. Réponse stupéfiante du maire de Mauguio « vous n’avez pas de bateau, vous ne faites pas parti des amodiataires du port (…) vous êtes le porte-parole d’une revendication que vous relayez, vous n’avez pas la légitimité pour le faire ». (Ècouter l’enregistrement ci-après)

Assemblées générales et paella aux jardins de la Fabrique !

Le 21 septembre aux jardins de la Fabrique Citoyenne ambiance travailleuse et festive à l’occasion de la tenue des assemblées générales des associations « l’Or énergie », L’Or environnement », « La Fabrique Citoyenne » et « Alternative citoyenne ». La paella préparée par les chefs Antoine et Franck atteignait des sommets de saveur. Les 2 grammes (!) de safran utilisés venaient du circuit le plus court qui soit. Ils avaient été cultivés sur une parcelle collective du jardin située à moins de 100 mètres du plat de cuisson. Qui dit mieux !

Déviation « Est » de Montpellier, des impacts environnementaux et économiques majeurs

Le nouveau SCOT du Pays de l’Or (voté en conseil d’agglomération le 25 juin 2019) préconise la protection de zones agricoles et notamment des zones classées ou labellisées, ce qui est le cas des « Côteaux de la Méjanelle, seuls vignobles AOP /AOC de cette intercommunalité à dominante agricole.

Dans l’enquête publique du SCOT du Pays de l’or, il y avait 5 tracés différents mis à l’étude pour la DEM (Déviation Est de Montpellier), et non pas deux comme proposés aujourd’hui.

Lors de l’élaboration du SCOT du Pays de l’OR, dans le porté à connaissance réglementaire réalisé par la DDTM 34 et adressé par Monsieur le Préfet de l’Hérault au président de Pays de l’Or Agglomération le 4 juillet 2016, on peut lire ceci :

page 166 « Le département de l’Hérault a connu en 10 ans une hausse d’artificialisation des sols de 15 %, un des taux les plus élevés de France. Cela représente 10 300 ha principalement concentrés dans la zone littorale. Cette consommation d’espaces agricoles et naturels, intensive ces dernières décennies, et à des niveaux jamais observés auparavant, conduit à des transformations rapides des paysages, des circuits de production agricoles, d’une hausse des risques d’inondations due à imperméabilisation massive des sols, de perte de biodiversité et de coupure dans les corridors de la trame verte et bleue. »

P 173 du même document « Le SCoT compte une AOP viticole : la Méjanelle (AOC Languedoc). L’aire de production concerne les communes de Mauguio et Saint-Aunès sur l’agglomération du Pays de l’Or et les communes de Montpellier et Castelnau-le-Lez sur la métropole 3M. La loi d’avenir du 13 octobre 2014 et la modification du code de l’expropriation imposent dorénavant une procédure plus contraignante pour artificialiser des zones sous signe AOP (travaux linéaires, routes, urbanisation,…) : avis de l’INAO et du Ministère de l’Agriculture, avis conforme de la CDPENAF. ».

Déviation « Est » de Montpellier au mépris des viticulteurs de Mauguio et de St Aunès

Les tracés proposés pour La déviation Est de Montpellier (DEM) menacent les Côteaux de La Méjanelle. Les vignobles des Côteaux de la Méjanelle sont un des fleurons de l’agriculture et de l’économie du Pays de l’Or, des communes de Mauguio et de St Aunès en particulier. Des vins, tous de grandes qualités gustatives, mais aussi de haute qualité environnementale puisque la plupart sont en agriculture biologique (Château Ministre, Mas Décalage, Mas Trinquier).
Les deux tracés mis à l’étude par le département de l’Hérault ne conviennent pas aux viticulteurs des Côteaux de la Méjanelle.
L’association la Fabrique Citoyenne et ses élus et l’association l’Or environnement demandent au département de revoir sa copie et de proposer un autre tracé avec impact zéro sur les vignobles !
Nous demandons aussi aux maires de St Aunès et de Mauguio Carnon ainsi qu’au président de Pays de l’Or Agglomération de soutenir le combat de leurs vignerons.
Les Garrigues ont déjà payé un très lourd tribu avec deux autoroutes et la ligne LGV. Nous invitons les citoyens à participer à la concertation du département et à demander un tracé sans impact sur les vignobles !
Nous ne comprenons pas pourquoi les sites de la mairie de Mauguio ne proposent pas cette concertation publique alors que notre commune est impactée.