Les habitants de Mauguio réclament un mur anti-bruit

Une interview de France Bleu Hérault.
18.000 véhicules passent chaque jour sous leurs fenêtres, des habitants de Mauguio réclament un mur anti-bruit. Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault lundi 22 mai 2017 à 9:09

La RD 189 qui contourne Mauguio © Radio France – Sébastien Garnier

Des habitants de Mauguio (Hérault) lancent une pétition pour obtenir la construction d’un mur anti-bruit. Ils ne supportent plus les milliers de véhicules qui passent nuit et jour près de chez eux.
À Mauguio, plusieurs centaines d’habitants qui vivent le long de la RD 189 entre les ronds points Pierre Bérégovoy et Willy Brandt se plaignent du bruit.
En moyenne près de 18.000 véhicules passent chaque jour sur cette route séparée de leurs maisons par une simple haie de cyprès.

Une simple haie sépare le lotissement de la route © Radio France – Sébastien Garnier

La situation n’est pas nouvelle mais elle se dégrade et les habitants excédés soutenus par l’opposition municipale (La Fabrique Citoyenne) ont monté un collectif et lancé une pétition.
Cyril Cabassut a acheté sa maison il y a deux ans 50.000 euros moins cher que le prix du marché à cause du bruit mais il ne pensait pas que ça serait aussi pénible : « Même avec le double vitrage? on entend le bourdonnement, l’été si on n’avait pas la climatisation on ne pourrait pas ouvrir les fenêtres. »
Henriette Mateo vit en première ligne, elle a mesuré les décibels dans son jardin : « On m’a prêté un appareil et j’ai relevé plus de 98 décibels à 7h30 le matin. Bien au dessus des normes européennes, raconte Henriette

Henriette Matéo et Patrick Gallego des riverains en colère © Radio France – Sébastien Garnier

La mairie ne veut rien entendre

Les habitants ont écrit au département qui explique que la route était là avant les maisons et que c’était au lotisseur de faire le nécessaire.
Certes, répond Patrick Callego membre du collectif de riverains, mais la donne a changé dit-il :« Tous les villages alentours se sont agrandis et la seule route qui mène à Montpellier passe devant chez nous. »
Patrick Gallégo membre du collectif
C’est pourquoi les riverains réclament un radar pour faire respecter les 70 km/h et surtout, un mur végétal pour repousser le bruit et la pollution.
Le maire de Mauguio, Yvon Bourrel, ne reste pas insensible à cette situation. Il dit maintenir la pression sur le conseil départemental pour que des solutions soient trouvées. Les riverains devront encore patienter quelques mois.
Il y a urgence car après les voitures, les trains vont bientôt poser problème : la future ligne LGV passe tout près.

1 comment for “Les habitants de Mauguio réclament un mur anti-bruit

  1. sagnat
    22 juillet 2017 at 11:58

    je soutien cette demande de mur anti bruit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *